premier site perso

Blended learning

Devenez un pro du Social Marketing

Le social marketing au service de l'expert transmédiatique
Le social marketing au service de l'expert transmédiatique
Le marketing social recourt aux principes et aux techniques du marketing dans le but d’amener un public cible à accepter, rejeter, modifier ou délaisser volontairement un comportement dans son intérêt, dans l’intérêt d’un groupe ou dans l’intérêt de l’ensemble de la société.
Wikipedia
C'est un peu la nouvelle mode : le Social Marketing est dans toutes les bouches et correspond à l'état d'esprit du moment avec les réseaux sociaux, le partage, la coopération, les financements participatifs etc. Et c'est une bonne nouvelle : jamais, à ma connaissance, un expert n'a eu à sa disposition autant de moyens pour communiquer et se faire connaître. Et il y en a pour tous les goûts : entre le marketing direct, le webmarketing sauce anglo-saxonne et aujourd'hui toute la technologie du web participatif, il vous suffit de tester, piocher, affiner, assembler : bref, de faire "à votre sauce" et trouver ce qui convient le mieux à votre image, votre mode opératoire, vos croyances... voire votre éthique.

5 pratiques du Social Marketing

J'intervenais l'autre jour en conférence pour un réseau de dirigeants et, en parallèle, j'ai pu assister à une excellente intervention d'une experte en marketing social qui m'a donné tout un tas d'idées. Entre les génies capables de provoquer le buzz, les spécialistes du street marketing et les rois du contenu, tout mérite d'être testé :

1) Le marketing viral

Cette vidéo, vous l'avez sûrement vue. Jean-Claude Vandamme, la cinquantaine bien sonnée, donne rendez-vous au monde entier pour un exploit (réel) au service d'une marque de camions. Résultat : près de 80 millions de vues sur Youtube.
14 millions de vues en 4 jours : c'est ce qu'on appelle du vrai marketing viral. Le buzz à l'état pur. Ici, il s'agit cependant d'une campagne savamment orchestrée, avec tous les codes du teasing : une pré annonce, un rendez-vous et le retour d'un acteur qui ne laisse personne indifférent : Jean-Claude Vandamme. La performance, la musique, mais surtout le personnage lui-même sont les ingrédients de la réussite. C'est forcément une vidéo qui interpelle, qui marque, qui amuse, qui intrigue et qu'on va partager naturellement sur les réseaux sociaux.
C'est, au passage, ce que font très bien nos humoristes du web : Norman, Cyprien maîtrisent parfaitement l'art de la viralité sur le web à travers des contenus décapants qu'on attend avec impatience pour en profiter... mais aussi pour les partager avec ses voisins :
Nous avions nous aussi tenté notre chance avec mon collègue Marty il y a plusieurs années. Nous avions tourné une vidéo décalée sur l'explication d'un tour de magie :
Si, au départ, le nombre de vue a rapidement augmenté jusqu'à atteindre les 300.000 vues, ça a été moins vrai après : on stagne aujourd'hui aux alentours des 360.000 vues. Pas mal, mais peut mieux faire :) La vidéo a été mise en ligne... en 2007. Un fiasco ? pas vraiment, car au final ça nous a apporté du trafic sur notre site http://club-de-magie.com. Dans le domaine de la communication, tout est bon à prendre. Surtout, cette vidéo ne nous a rien coûté : juste un peu de temps et une grosse demi-journée de franche rigolade.

2) Se faire recommander par les influenceurs

Ils sont nombreux, sur la toile, à posséder le statut prestigieux d'influenceur. "Ils", ce sont des blogueurs, des chefs d'entreprise, des journalistes, des experts qui exploitent un site web, une webtv, des acteurs des réseaux sociaux etc. Si vous avez la chance de les "toucher" pour qu'ils parlent de vous, c'est tout bénéfique car tous bénéficient d'une e-reputation de qualité qui fait que toute recommandation de leur part peut vous donner un vrai coup de pouce. Pour les identifier, rien de plus simple. Ils peuvent être :
  • blogueurs de longue date
  • spécialistes de tests en tout genre avec une forte audience (observez le nombre de commentaires sur leur site ou page Facebook)
  • animateurs de webtv à forte audience
  • critiques (vous savez, ces personnes qui donnent leur avis sur tout )
  • d'une façon générale : tout individu largement suivi et écouté via un site web, une chaîne youtube, un réseau social (Twitter, Facebook).
telechargez livre blanc

Trouvez les influenceurs !

Chaque année, des listes d'influenceurs sont proposés suivant certains critères (subjectifs la plupart du temps). Par exemple, sur le site Meltwater.com, on vous propose un listing des 15 personnalités les plus influentes sur Twitter en 2015.
Le site e-buzzing met régulièrement à jour les blogs les plus populaires du moment : vous avez l'embarras du choix et, surtout, vous êtes sûr de ne pas vous tromper en creusant de ce côté là. l'intérêt, au final, c'est de faire marcher le réseau... ou de s'en créer un.

3) Inciter les engagements et les partages sur Twitter

Il existe une vraie activité qui consiste à solliciter des tweets et le partage de tweets pour être le plus visible possible. Comment ça marche ? En général, on déclenche un cadeau, un article, une information ou n'importe quel avantage contre un tweet. C'est une forme de monétisation qui, plutôt que de payer ou faire payer en argent sonnant, consiste à transmettre une information à son réseau :
Alors évidemment, en échange d'un tweet ou d'un partage sur Facebook, vous vous assurerez de délivrer du contenu de qualité sous quelle que forme que ce soit.
Si vous voulez aller plus loin dans la démarche, cliquez sur ce lien pour devenir un "pro" du community manager : des tas d'outils sont à votre disposition et ne demandent qu'à être utilisés.

4) La stratégie du contenu

Ecrire des articles sur un blog reste encore aujourd'hui une démarche indispensable pour favoriser le marketing social. Avec, cependant, une mise en garde majeure : soyez toujours propriétaire de vos contenus. Explications : des tas de personnes publient du contenu directement dans es réseaux sociaux. C'est bien. Mais le problème, c'est que le jour où la solution qui héberge votre contenu disparaît (ça peut arriver, regardez MySpace par exemple), vous vous retrouvez le bec dans l'eau. Donc, animer votre blog (sur Zerudi par exemple), qui vous appartient, est une démarche essentielle.

Quels contenus ?

Les contenus qui font le "buzz" sont en général ceux qui :
  • prennent des sujets à contre courant
  • mettent en avant une polémique
  • parlent d'une découverte majeure
  • sont exclusifs
  • racontent ou témoignent d'une performance
Pourquoi ? Parce que ces articles font parler. On partage, on commente, on interagit. Et ça c'est toujours excellent pour vous. Les parodies marchent bien par exemple : cette vidéo fait presque aussi bien que l'originale !
Ceci étant, aujourd'hui nous savons que les moteurs de recherche (et surtout Google) sont de plus en plus sensibles à l'exhaustivité de vos billets (oubliez donc le principe de publier tous les jours des articles largement plagiés comme on a pu en voir ces dernières années). et, pour votre confort personnel dans le temps, la recommandation est de publier des articles de fond, intemporels, qui seront valables longtemps. Voire toujours.

5) Le street marketing

Voilà quelque chose que j'aimerais personnellement tester (j'ai tout un tas d'idées) autour de cette thématique de l'expertise : le street marketing. En général, on implique des personnes dans la rue autour d'un thème, un défi, un délire et on compte sur l'envie réelle des gens de partager cette expérience :
Cliquez sur l'image - Street marketing
Cliquez sur l'image - Street marketing
Cliquez sur l'image - Street marketing
Cliquez sur l'image - Street marketing
Cliquez sur l'image - Street marketing
Cliquez sur l'image - Street marketing
L'intérêt du street marketing, c'est que c'est viral puisqu'on "engage" le grand public qui ensuite en parle autour de lui, pas forcément cher (et même gratuit parfois) et fun !
Vos commentaires sont toujours les bienvenus :

Vos réactions (3)

Merci...

par Franck , il y a 5 ans

Super article merci ! Je suis bien d'accord avec vous sur le fait d'avoir son propre blog et de créer un contenu de qualité qui nous appartient. Surtout en tant qu'expert et surtout dans un marché de niche !
Les opérations de Street Marketing notamment les autocollants sur le sol ou dans les ascenseurs sont géniaux...
Par contre, je trouve déplacé de faire un faux malaise dans la rue :-) ça désensibilise et ça incite les gens à faire moins attention aux gens qui ont besoin d'aide (Pierre et le Loup en somme!) Après à petite échelle et bien ciblé, les effets sont moindres !
Merci Zerudi !

par Harmonie , il y a 5 ans

Pour le faux malaise : je suis entièrement d'accord, c'est carrément limite :)

par Vincent Delourmel , il y a 5 ans

J'adore...
Il y a aussi une petite chose que j'aimerais ajouter. C'est une pratique dont j'ai pu voir l'effet à de nombreuses reprises. Je le pratique encore, et ça marche bien... Cela ne coûte rien, juste du temps, comme tout le reste. Vous prenez un réseau social (facebook, linkedIn, viadeo, etc...) - vous prenez une problématique bien particulière à ce groupe, et donner des solutions qui peuvent aider... Vous postez de petits textes rapides, conseils, et autres astuces, puis vous invitez les membres à participer, à donner leur expérience, partager, donner d'autres solutions... etc...= succès garanti... en deux semaines augmentation de trafic considérable... ;)

par Anne , il y a 5 ans

Excellente idée !

par Vincent Delourmel , il y a 5 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

premier site perso

Blended learning