Noam

TED

3 raisons pour développer votre présentiel

Le présentiel : le moyen sûr de développer votre activité en ligne... et inversement !
Le présentiel : le moyen sûr de développer votre activité en ligne... et inversement !
C'est une question qu'on me pose souvent : pourquoi est-ce que je voyage autant et parfois loin pour enseigner l'art de la mémoire ? En fait, tout en développant la partie Web au début des années 2000, j'ai appris à ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. Surtout, à ce moment là, personne ne pouvait prévoir ce qu'Internet allait devenir. C'est donc tout naturellement que j'ai développé mes interventions en présentiel.
Au départ, bien évidemment, je n'en faisais que quelques unes par an. Puis, parce que je progressais et qu'on me recommandait de plus en plus, parce qu'aussi je commençais à prendre goût à l'exercice, j'ai pris la décision un jour de vraiment communiquer sur des formations. Le problème, que vous rencontrez probablement : celui de trouver des clients. Je l'ai résolu en 2004.

La force des réseaux

Vous avez plusieurs façons de développer du présentiel :
  • faire de l'intra-entreprise : cela a du sens si vous travaillez dans un domaine opérationnel, technique : formations informatiques, logicielles, managériales, changement ;
  • faire de l'inter-entreprise : on y retrouve souvent des formations de développement personnel, informatiques de type bureautique, bref des formations assez généralistes qui peuvent intéresser différents profils  ;
  • Organiser vos propres sessions de formation : vous louez la salle, communiquez et vous occupez de tout ;
  • intervenir pour des réseaux : ma solution préférée, qui vous permet de travailler toute l'année sans avoir à vous vendre.

Notoriété, crédibilité, autorité

Le présentiel vous permet de vous positionner de façon concrète sur une thématique. Rester sur Internet est très limité :

APM, Germe, Centres de Gestion, Plato, CJD...

En 2004, mon ami Yves Richez me recommande auprès d'un client : un centre de gestion agréé. C'est ma première intervention dans un réseau. L'essai est réussi (même si, avec du recul, je pense ne pas avoir été super bon). L'intérêt des réseaux, c'est qu'il existe pour chacun d'entre eux des structures qui les regroupent. Et que font les animateurs de réseaux ? Ils s'échangent les bonnes "adresses". La raison est simple : leurs membres payent souvent une cotisation, et le devoir de l'animateur c'est aussi de conserver ses membres en leur apportant le meilleur service. J'ai bénéficié de cette force qui s'est propagée dans le temps et qui ne s'est jamais arrêtée depuis.
Aujourd'hui, 90% de mes interventions se font dans des réseaux de type APM (réseau de dirigeants de plus de 10 salariés), Germe (réseau de managers), CGA/AGA (artisans, commerçants, professions libérales) et autres. Il faut parfois justifier d'une certaine expérience réussie pour intervenir pour ces structures (APM, Germe notamment).

Points forts et points faibles

Il existe des tas de raisons avantageuses à développer votre présence dans les réseaux. Et d'autres moins intéressantes. Parmi les points forts, je retiens :
  • vous n'avez plus besoin de communiquer, de faire du commercial : personnellement, je fais environ 70 à 80 interventions par an et je suis souvent programmé un an à l'avance : j'ai donc un confort "prévisionnel"
  • vous rencontrez des participants qui vous ont choisi
  • vous êtes toujours bien accueilli
  • vous voyagez dans des endroits sympas
  • on vous recommande parfois pour intervenir en entreprise (tout dépend de votre sujet)
  • vous rencontrez d'autres intervenants
Les points faibles :
  • les tarifs sont plafonnés : en moyenne 1300 euros HT suivant les réseaux par journée d'intervention
  • ce sont des formats courts : il faut donc aller à l'essentiel et parfois c'est frustrant
  • il n'y a pas de vrai suivi : on est plus dans des journées de découverte
  • les formations de type développement personnel sont plus adaptées que des formations techniques
Parmi les intérêts je remarque le niveau d'exigence demandé : ça peut être perçu comme un point faible, mais la plupart des membres des différents réseaux ont l'habitude de rencontrer des intervenants. Ils ont des moyens de comparaison. Aussi, vous avez intérêt à être aussi bon dans le fond que dans la forme. Personnellement, j'apprends de nouvelles  choses à chaque nouvelle intervention. Et ça, c'est juste génial (mais il faut être préparé à recevoir des retours positifs ET négatifs). 

Voyage, Fun et Liberté

Au final, le présentiel me permet d'être vraiment libre ; ou en tout cas de trouver le bon équilibre. J'ai personnellement sillonné la France en long, en large et en travers. Il n'y a pas un territoire où je n'ai pas mis les pieds. Je suis aussi intervenu dans différents pays ou hors métropole pour des français détachés, des francophones ou des séminaires faits à l'étranger : Tunisie, Maroc, Sénégal, Etats-Unis, Angleterre, Ecosse, Irlande, Portugal, Cameroun, Antilles... D'ici la fin de l'année j'irai en Hongrie, en Chine, au Cambodge, en Italie, à nouveau au Maroc. Evidemment, à chaque fois je prolonge mon séjour.

Quand le web se conjugue avec le présentiel

Le présentiel m'a permis de développer ma présence sur le web et inversement. C'est toute cette alchimie qui m'a valu d'être interrogé, interviewé, programmé dans des émissions de TV, retenu pour animer des conférences de type TedX. Le présentiel, c'est une des composantes majeures de votre personal branding.

Ce que vous pouvez faire

Si votre projet Web ne démarre pas, le plus simple c'est d'organiser gratuitement un événement présentiel auprès de votre entourage. L'idée, c'est de faire venir du monde, de récolter des avis, de vous faire connaître. Puis de les inviter sur votre site pour prolonger l'aventure. Vous pouvez distribuer des cartes de visite à ces nouveaux adhérents et leur demander de les distribuer à leur entourage. Sur ces cartes, laissez un gros code promo valable quelques jours.
Le présentiel vous permet de toucher les gens d'une autre façon : gardez à l'esprit qu'Internet a rejoint la réalité. Il y a quelques années, le web était un média à part. C'est désormais un média intégré que vous devez inclure dans une stratégie globale où le distanciel complète ou enrichi le présentiel. Et inversement.
L'application Zerudi est justement conçue pour travailler de cette façon !

Vos réactions (1)

Super partage, merci, Vincent ! C'est impressionnant tous les voyages à l'étranger que tu fais ! :)
J'adhère à cette idée de format hybride à travers lequel le présentiel et le distanciel se nourrissent et se complètent, avec des avantages à la fois pour le formateur et aussi pour le client-apprenant.

PS : tu sembles avoir oublié un petit "u" ahah "devez inclure dans ne stratégie globale" (oui, j'ai lu l'article ! ;) )

par Kevin , il y a 3 ans

Bien vu Kévin !

par Vincent Delourmel , il y a 3 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Noam

TED