Personal Branding

raison-presentiel

Noam Bonnand, professeur de piano

Comment apprendre le piano (Amazon)
Comment apprendre le piano (Amazon)
C'est une rencontre un peu singulière : il y a quelques semaines, j'ai partagé avec vous ce nouveau projet d'édition qui consiste à produire des experts. Notamment des personnes qui ont des choses à partager mais qui n'ont ni le temps ni l'envie de créer et administrer un site. Parmi elles, Noam Bonnand, professeur de piano.
Après un premier contact par mail, on décide de s'appeler : l'idée étant de savoir qui est Noam, ce qu'il propose, ce qu'il maîtrise, ce qu'il a produit : bref, un état des lieux. Il ne s'agit surtout pas de faire de fausses promesses. Rapidement, je me rends compte que Noam a déjà fait beaucoup : depuis 4 ans, il crée son contenu : une formation complète pour apprendre le piano. Il a écrit un livre de plus de 250 pages et produit plus de 90 vidéos de formation ! Ce qui m'achève ? Il a déjà son propre site, administré par un webmaster. Tout est prêt. Y'a plus qu'à, comme dirait l'autre. Alors ?

3 façons d'échouer

Alors je me rends compte de cette vraie problématique : se lancer. Oser. Avancer. Il y a 3 raisons majeures à l'échec dans ce type d'activité :
  • Ne pas avoir de contenu
  • Ne pas avoir d'outil technique
  • Ne pas se lancer
Noam est très clairement dans cette troisième catégorie : plutôt que se lancer, il tentait de refiler tout son travail à notre équipe. Alors que, dans l'absolu, il ne lui reste qu'un truc à faire : appuyer sur une touche. Celle qui enverrait un premier email, une première annonce sur Facebook ou autre. Une simple première action de communication.
Retrouvez le site de Noam : Apprendre le piano en ligne

Où on reparle du syndrome de l'imposteur

J'ai déjà évoqué ici et le syndrome de l'imposteur. Ces personnes qui ont peur de réussir. Car elles ont peur du résultat. Du premier résultat. Qui souvent n'est pas aussi bon qu'on aimerait qu'il soit. Et qui est pourtant fondamental. Comprenez-moi bien : vous n'arriverez à rien sans vous lancer. Si vous ne tentez pas une première action, vous n'avez aucun élément tangible à analyser. Et c'est primordial.

Personne ne vous attend

Noam n'est pas sur Zerudi. Il le sera peut-être un jour. Qu'importe : on a décidé de se rencontrer. La première raison, c'est que j'ai vu son travail et c'est juste incroyable. Quel boulot ! Respect. Ensuite, parce que malgré tout, je peux lui apporter des conseils. Lui montrer des trucs, des stratégies. Lui expliquer ce que je ferais pour commencer. On est face à une capacité qu'il doit développer : celle d'entreprendre. C'est souvent ce qui manque aux experts, passionnés, enseignants, formateurs. Croire que parce que vous maîtrisez votre sujet, ça va se vendre tout seul (ou ça devrait). Comprenez bien cette loi immuable : personne ne vous attend.
Si vous avez compris ça, vous avez déjà fait un énorme pas vers le succès. Car vous savez alors que ça dépend de vous. Donc Noam est venu ici, nous avons fait notre interview et j'ai accepté de l'aider. De le conseiller. Mais sa réussite lui appartient. La pire erreur qu'il pourrait faire, c'est de ne rien faire. Et s'il fait quelque chose, la pire erreur qu'il pourrait faire, c'est de ne pas continuer à faire quelque chose, jusqu'à une première réussite. Et ainsi de suite. C'est valable pour vous qui lisez ce billet : nous, sur Zerudi, on l'a bien vu avec nos Zerudiens. Sans accompagnement, c'est compliqué. Mais toute personne accompagnée, quand elle s'est lancée, a fini par faire une première vente. Le reste dépend d'elle.
Un petit encouragement pour Noam ? Laissez-lui un message sympa ci-dessous :

Vos réactions (3)

Bravo à vous deux pour ce partage généreux ...et toutes ces précisions techniques, avec des étapes qui me font toujours peur à ce jour, mais qui sait je franchirai peut être le pas moi aussi un jour.. Bravo à chacun pour votre passion communiquée, cela fait du bien..

par Christine , il y a 3 ans

Merci, oui, n'hésitez pas, lancez-vous ! Comme le dit si bien Vincent, tout est là, dans l'envol. Il y a parfois beaucoup de travail, tellement, que l'on finit parfois par oublier que l'essentiel d'une démarche, c'est le lancement. En ce sens, il faut parfois ne pas vouloir être trop parfait, car de toute façon, il faut s'ajuster par la suite

par noam , il y a 3 ans

Quel beau cadeau pour les Amoureux du piano qui veulent apprendre à maîtriser ce merveilleux instrument à leur propre rythme! Merci pour l'introduction et pour votre support.

par Mandarine , il y a 3 ans

Gratitude

par noam , il y a 3 ans

Beaucoup de succès à Noam et bon courage pour la "communication" qui est effectivement une partie un peu difficile à maîtriser.

par Pascale , il y a 3 ans

Merci

par noam , il y a 3 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Personal Branding

raison-presentiel